MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Enfants Questions-Réponses Témoignages

Les grands-mères et nous

Nous avons des amies qui sont de jeunes grands-mères, dynamiques et pleines de projets. Elles ont élevé leurs enfants sans travailler, soit par choix soit à cause des hasards de la vie.

Leurs filles ont fait des études et se réalisent dans des jobs intéressants et en plus elles ont une famille ; elles font partie de  cette nouvelle génération de « super women ». Jamais elles ne voudraient mener la vie de leurs mères, c’est à dire cette vie étroite de femme au foyer, au service des autres.

Mais paradoxalement, elles sont bien contentes de compter justement sur leurs mamans quand bébé est malade et ne peut aller à la crèche ou lorsqu’il y a une grève à l’école !

Elles demandent même à leur mère de garder bébé  régulièrement un ou deux jours par semaine.

Donc nos amies se retrouvent coincées de nouveau et lorsque nous proposons des petites sorties entre copines, elles ne sont pas disponibles !

Vous allez nous dire c’est leur faute, elles n’ont qu’à être franches et refuser.

Certes, mais ce n’est pas facile de refuser un service à ses enfants et  peut-être c’est aussi l’occasion pour ces femmes sans métier de garder une forme de statut social et le rôle de pilier de la famille.

Et il y a une autre question qui nous vient à l’esprit : Que se passera-t-il lorsque les filles de leurs filles auront fondé une famille elles aussi, travailleront et  auront un enfant malade qui sera refusé à la crèche?…Elles, les superwomen, ne pourront pas jouer le rôle de la grand-mère modèle, puisqu’elles travailleront!

Et vous, êtes-vous une grand-mère modèle ou une grand-mère indigne ?

 

7 Comment

  1. C’est bien vu… surtout que cela implique une relation un petit peu complexe entre parents et enfants: les enfants se disent que cela devrait faire plaisir aux grand-parents de voir leurs petits-enfants (genre c’est leur seul bonheur maintenant qu’ils ne sont plus jeunes pour employer un euphémisme) et les grand-parents qui ne veulent surtout pas refuser de rendre service à leurs enfants non seulement par instinct naturel de parents mais parce qu’aussi ils auraient peur d’être prive ‘à vie’ de voir leurs petits-enfants à cause de ce seul refus; refus qui serait perçu comme une ‘non-envie’ de voir leurs petits-enfants. Or les grands-parents ont aussi leur propre vie.

    1. On ne peut en effet sous-estimer ce sentiment diffus de chantage car « les propriétaires » des petits-enfants restent les parents de ces enfants comme l’ont été en leur temps ceux qui sont grands-parents maintenant.

  2. Devenir parent, et donc grand-parent, ne devrait plus être synonyme de sacrifice, ni professionnellement, ni dans la vie privée. Mais cela demanderait une révolution des mentalités et des infrastructures… autant dire qu’on n’y est pas encore!!

  3. Cela dépend aussi du modèle familial que les grand-parents ont instauré en tant que parents. Si les parents (les mamans surtout) se sont montrées disponible tout le temps – en étant femme au foyer – il est difficile de faire admettre qu’elles ne le sont plus maintenant en tant que grand-mère…

  4. Ces propos sont intéressants, et tous les commentaires aussi!
    C’est vrai qu’il paraît évident pour tous que les grands parents seront ravis de garder les enfants. Mais quelle belle relation aussi que celles de parents-petits enfants (bien sûr à condition que les grands parents ne les gardent pas tout le temps!).
    Je connais aussi des amis dans un cas différent. C’est le grand père, maintenant à la retraite contrairement à la grand mère, qui garde le petit fils une fois par semaine. Il a changé pour la première fois des couches, car ne l’avait jamais fait pour ses enfants!
    Et pour répondre à votre question. Vu que les femmes travaillant beaucoup ont des enfants tard, si les filles veulent aussi être des superwomen, elles auront des enfants tard aussi . Leurs mères seront alors à la retraite, et pourront récupérer le bébou malade à la crèche. Sauf si d’ici là, l’âge de la retraite sera passé à 70 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.