MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Expos

Expos vers la fin…

Les expos de l’automne vont se clôturer aussi nous nous sommes dépêchées d’aller voir des « petites expos »  moins branchées que Basquiat ou moins inaccessibles que Monet dont la billetterie a été fermée plus d’un mois avant la fin !

Tout d’abord Rubens, Poussin et les peintres de XVIIème siècle au musée Jacquemart-André.

Joli expo dans un joli musée ; on peut découvrir des artistes peu connus parmi les grands noms du XVIIème. Les œuvres présentées sont pour la plupart dispersées dans de petits musées de France (Rouen, Arras, Caen…) ou d’Europe où il faut bien avouer qu’on n’irait peut-être jamais les voir. Elles sont rassemblées par thèmes (le Baroque, Fleurs et Paysages, le Classicisme) avec une présentation didactique qui permet de mettre en évidence les influences réciproques des peintres flamands et français.

Rue de Grenelle au musée Maillol on peut voir ou revoir le Trésor des Médicis.

Marchands, banquiers florentins  puis grands-ducs de Toscane, possédant la richesse et le pouvoir politique, les Médicis ont toujours été de grands  mécènes amateurs d’art, de littérature, de sciences et même de botanique. Ils ont accumulé en deux siècles des fabuleuses collections dont on peut voir un aperçu grâce aux œuvres prêtées par plusieurs musées de Florence : peinture, sculpture, objets d’art décoratif mais aussi  les instruments de calcul de Galilée.

Pour les grands et moins grands et pour un dimanche ensoleillé au Jardin des Plantes, l’exposition « Dans l’ombre des dinosaures » remonte les millions d’années qui séparent les dinosaures des oiseaux (car les oiseaux sont des dinosaures !), montre les premiers mammifères (animaux à poils qui ne pondent pas d’œufs dont nous descendons !) sans oublier  les insectes et les poissons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.