MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Ciné, TV, Radio

Another year

Le cinéaste anglais Mike Leigh ( Palme d’or pour « Secret and Lies » en 1996, et Lion d’or pour « Vera Drake » en 2004) aime raconter le quotidien, les histoires de tous les jours. « Another year« , ce sont quatre saisons  dans la vie de Tom et Gerry, un couple sexagénaire de la middle classe qui vit une vie paisible entre le travail, leur jardin potager – et ses saisons – et leur cuisine conviviale. Il y a aussi  et surtout Mary, une collègue de travail et amie de Gerry,  une quadra divorcée, et en manque d’homme et d’affection,  qui   cache  sa solitude derrière son penchant pour l’alcool.

« Le film ne parle pas tant de notre époque que d’un phénomène universel, qu’on observe en vieillissant », explique Mike Leigh. « Il y a des gens qui ont eu beaucoup de chance, qui se sont épanouis au cours de leur vie. Et d’autres pour qui la vie est et reste une souffrance. »

Selon son habitude , Mike Leigh navigue entre humour et gravité.

Les  acteurs sont formidables, choisis non pas pour leur physique – nous sommes loin du cinéma hollywoodien – mais pour la vérité dans leur jeu. Jim Broadbent et Ruth Sheen jouent parfaitement ce couple harmonieux, ils dégagent une telle sérénité .  Mais c’est surtout Lesley Manville dans le rôle de Mary qui nous a touchées. D’ailleurs à Cannes, beaucoup l’auraient bien vu  avec le prix d’interprétation féminine !

Comme d’habitude, nous ne voulons pas raconter plus. Nous disons juste que ce film est touchant parce qu’il nous a fait rire, mais surtout il nous a émues! Nous aussi voyons les saisons défiler – une année de plus.

Nous le recommandons vivement et en VO, of course!

3 Comment

  1. J’ai vu le film et je confirme c’est du petit lait! De loin le meilleur film de Mike Leigh, et parmi les meilleurs de 2010. Mise en scene excellente, des acteurs de talents, une vraie atmosphere. En somme on est pleinement satisfait.

  2. Merci pour le conseil, çà donne envie. Ses films sont en général toujours réussis. En rechanche, la palme d’or pour Secret and Lies étaient pour moi exagérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.