MATCHING POINTS

Pour les femmes mais pas seulement...
Témoignages

Vivre en ville ou à la campagne ? That’s the question !

C’est bien connu, l’être humain n’est jamais satisfait, il a toujours envie de ce qu’il n’a pas.

Et c’est la même chose pour son habitat : ceux de la campagne envient ceux de la ville et ceux de la ville ceux de la campagne.

 

 

 

Après l’engouement du retour à la campagne facilité par le développement du  télétravail, depuis quelques années nous assistons à un nouveau phénomène :  les gens se rapprochent davantage du centre ville. Fatigués par les trajets perturbés par les embouteillages ou les grèves, ils essaient de se loger en ville, de rester sur place.

Même les supermarchés suivent cette évolution – nous trouvons facilement les city-market,  donc pas besoin de la voiture pour faire ces courses.

Est -ce pour autant le rêve parfait ?

Nous rêvons tous d’un coin dans la verdure, de sentir l’odeur de l’herbe fraîchement coupée, être réveillé par le chant d’oiseau au lieu du bruit de la mobylette et de voir les enfants courir et jouer dans le jardin,  de cueillir ses propres fruits et, éventuellement, de faire ses confitures. Images bucoliques et idylliques !

Donc, l’idéal ce serait l’appart en ville et le pied à terre à la campagne, comme cela se faisait et se fait toujours.  Mais là aussi, il faut  affronter les embouteillages du dimanche soir, les enfants ados n’ont pas envie de venir et préfère rester en ville avec les copains et le week-end où l’on aurait  le temps d’aller au ciné, au spectacle ou de voir les amis, il faut faire le ménage, ranger etc… Ou alors inviter les copains des enfants, les amis et donc… refaire la queue au supermarché.

Le débat ville/campagne n’est vraiment pas clos, quelles seront les nouvelles tendances provoquées par le développement des technologies voire des services ou alors imposées par la poursuite de la crise ?

Et vous êtes-vous rat des villes ou rat des champs ?

4 Comment

  1. La réponse à votre question n’est évidemment pas facile. Qui ne rêve pas de posséder un appartement ou une maison en dehors des villes devenues chaotiques ? Moi j’en rêve ! Mais, comme vous le soulignez bien dans votre article, ce n’est pas toujours évident. En ce qui nous concerne – les Suisses – nous avons la chance de vivre dans un « petit » pays et donc les distances ne sont pas si… distantes 🙂 Mais je vous rassure, chez nous aussi subsiste ce problème.
    La différence, chez nous, c’est que nous choisissons une résidence secondaire à la montagne… pour y passer nos froids week-end d’hiver 🙂

  2. La vie à la campagne ne me fait pas rêver du tout.

    J’apprécie de ne pas dépendre de ma voiture : je prends beaucoup les transports en commun, je peux tout faire à pied ou presque, je vais rapidement au travail …

    A la campagne, tout me paraît plus compliqué. En ce qui me concerne, j’apprécie pour les vacances.

    Ce qui compte pour moi, c’est d’avoir trouvé un quartier et un environnement qui me conviennent, un cadre de vie agréable. Le calme et la tranquilité, c’est possible en ville aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.